La norme ISO/CEI 17025 vient de subir une refonte en profondeur : la version 2017 prend le relai de la version 2005 et est applicable depuis le 1er novembre 2020.
Provence Oenologie vous propose un décodage de cette réforme.

Votre laboratoire Provence Œnologie est accrédité par le COFRAC (portée disponible sur www.cofrac.fr) selon la norme ISO/CEI 17025, constituant ainsi une reconnaissance de nos compétences. Cette norme internationale définit les exigences organisationnelles, au même titre que l’ISO 9001, mais aussi notre aptitude technique au niveau du personnel, des installations, des méthodes d’essais mais aussi d’étalonnages, de validation de méthodes et de traçabilité du mesurage. Ainsi, nous utilisons cette norme pour élaborer un système de management de la qualité et organiser nos activités techniques afin de produire des résultats valides.

ISO/CEI 17025 version 2017

Optimiser le système de management de la qualité

La norme ISO/CEI 17025 vient de subir une refonte en profondeur : la version 2017 prend le relai de la version 2005 et est applicable depuis le 1er novembre 2020. Cette version s’est allégée afin d’optimiser le système de management de la qualité : 9 procédures et un processus documenté dans la version 2017 contre 7 politiques imposées et 24 procédures dans la version 2005 ! Ceci permet une liberté de moyens pour répondre à l’obligation de résultats.

Concrètement, cette nouvelle version apporte les notions d’impartialité et de confidentialité et l’approche risques/opportunités qui ont un impact sur le système de management de la qualité.

L’impartialité ne s’applique pas uniquement aux activités accréditées, mais, et c’est cela qui est nouveau, à l’ensemble des activités du laboratoire. Il est important de bien identifier les conflits d’intérêts susceptibles d’entacher l’impartialité. Nous devons identifier et revoir périodiquement les risques susceptibles de porter atteintes aux résultats. A chaque risque identifié, nous devons démontrer comment nous le maîtrisons.

Le traitement des réclamations a aussi été revu : les conclusions à signifier au plaignant doivent être établies, ou revues et approuvées par une ou des personnes n’ayant pas été impliquées dans les activités de laboratoire initialement en cause.

Cette nouvelle version de l’ISO/CEI 17025 a aussi pour but d’harmoniser les exigences avec la nouvelle version de l’ISO 9001:2015. Un laboratoire qui satisfait aux exigences de la norme ISO/CEI 17025 peut être considéré comme répondant aux exigences de la norme ISO 9001 version 2015, mais le fait d’être accrédité suivant la norme ISO/CEI 17025 ne permet pas d’être automatiquement certifié suivant la norme ISO 9001. Le principal point commun porte sur l’analyse des risques.

Une approche processus

Le laboratoire Provence Œnologie a choisi d’appréhender ces nouveautés par une approche processus.

Cette approche processus permet d’avoir une organisation maîtrisée et transversale. Elle identifie et de hiérarchise les activités les plus importantes pour l’atteinte des objectifs, et la satisfaction des clients. Les interactions et les corrélations entre les activités sont mises en évidence, les flux matériels et immatériels sont optimisés.

En conclusion, « Pour les laboratoires, la norme ISO/CEI 17025:2017 est également un outil incontournable pour se différencier de la concurrence. C’est aussi un signal fort envoyé au client, comme quoi le travail sera effectué avec rigueur et produira des résultats 100 % fiables » (Isabelle Lambert, cheffe de projet AFNOR Normalisation).

Veille, actus, reportages...

Retrouvez nos derniers articles

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.